Lexique

 

Archéologie : discipline/science humaine, qui consiste à étudier des cultures comme en anthropologie à travers les vestiges laissés par ces cultures. L’archéologie pour avoir de résultats est complémentaire d’autre sciences comme la géologie, la paléo environnemental, etc. (voire définition en méthodes)

Agriculture : modèle économique, qui s’effectue sur des plantes qui ont été au préalable semées ou plantées par une intervention humaine.

Art rupestre : désigne les peinture, gravure et figure modelées que l’on trouve sur des surfaces rocheuses.

Australopithèque : genre d’hominidé défini par Raymond Dart, les australopithèques auraient peuplés la terre (principalement l’Afrique) de – 7 millions d’années à – 1 millions d’années avant notre ère.

Auteur : c’est celui qui a l’idée du sujet du film et qui écris le scénario.

 Burin : outils préhistorique poly fonctionnelle notamment celui de gratter les peaux.

Céramique : résulte de la transformation volontaire et définitive par cuisson (au moins 500°) d’une pâte argileuse de composition variée mise en forme avant cuisson.

 Chaîne opératoire : série d’opération qui conduit de l’extraction du matériau à la fabrication et à l’utilisation de l’objectif final.

 Chasseur cueilleur nomade : mode de vie dan le quel on se déplace pour avoir de nouvelles ressource alimentaire. C’est une économie de subsistance. Ils ont un mobilier léger facile à transporter qui est poly fonctionnelle.

Cinéma direct: Le cinéma direct apparait dans les années 50 s, c’est l’enregistrement simultané du son et de l’image. Le cinéma direct peut être caractérisé comme un sous genre tentant de se rapprocher de la réalité.

 Cinéma du réel: «communément appelé documentaire (…) il instruit et rafraîchie la pensée, remet en question nos certitudes » Serge Meurant, Pierre-Yves Vandeweerd, Filmer à tout prix. Pour faire une documentaire, il y a trois étapes à réaliser. La première est l’écriture du films, dans le quel on réfléchie au sujet et on fait du repérage. La seconde est le tournage, période à la quel on reécrie, car contrairement à la première face, on est confronter à la réalité et à des obstacle qui nous font changer nos idées initiale. C’est aussi à ce moment la que nous faisons les choix esthétique. La troisième étape et le montage, c’est à ce moment qu’on fait des choix sur ce que va être l’histoire du film et comment le spectateur va le percevoir.

 Datation : méthodes servant à donner des dates précises ou approximatives d’un objet ou d’un événement; on distingue deux méthode de datation : la datation relative (fondé sur la stratigraphie ou sur la comparaison avec des vestiges daté) et la datation absolu fondé sur le résultats des laboratoires, qui utilise le 14C ou le magnétisme pour dater ces objets ou événements.

Documentaire scientifique : instruire et informer par le biais d’un procédé de vulgarisation de données scientifiques. Le sujet tend à expliciter une découverte, un fait, un procédé scientifique.

 Documentaire historique : projette les faits historiques ou les personnages ayant marqué l’histoire de manière générale. Se réalise à partir de document d’archives, des témoignages, des propos des spécialistes, des reconstitutions, etc. Ce genre documentaire permet d’appréhender avec recul l’Histoire et ses conséquences. L’archéologie, la préhistoire, les civilisations sont des domaines qui rentrent dans ce genre.

 Géologue : spécialiste agréé par une université des roches et des couches terrestres.

 Historient d’art : spécialiste des oeuvres d’art, de leurs histoires, de leur contexte culturel et social et de leur rapport au public.

Homo erectus : (« homme droit » en latin) ancêtre de l’homme moderne, membre du genre homo qui aurait vécu en dehors de l’Afrique à partir de – 1 millions d’années jusqu’à – 300 000 ans; on lui suppose la domestication du feu ainsi qu’une bipédie ressemblant fortement à la notre, ce qui aurait des influences au niveau cognitif.

Homo ergaster : (« homme artisan » en latin) il aurait maitrisé la taille de la pierre entre 1,8 million d’années et 1 million d’années avant notre ère. La classification de l’Homo ergaster est aujourd’hui remise en question, on le rapproche d’Homo erectus.

Homo habilis : (« homme habile » en latin) il aurait vécu entre – 2,5 millions d’années et 1,8 million d’années avant notre ère. Potentiellement le premier du genre Homo à pratiquer la taille de la pierre. Il maitrise la bipédie même si elle reste d’un usage limité dans son environnement.

Homme de Neandertal : (Neandertal viens du nom d’une région en Allemagne, où l’on aurait retrouvé le premier squelette) Appartenant au genre Homo, il aurait vécu entre – 270 000 et – 28 000 avant notre notre ère en Eurasie. Les raisons de sa disparition restent peu claires, on pense à des maladies, à une concurrence trop exigeante avec Homo Sapiens Sapiens, qui le côtoie, voir à une lutte sans merci entre les deux membres du même genre. L’homme de Neandertal aurait concouru à l’apogé de l’homme moderne en Europe en échangeant avec lui certaines savoirs, notamment sur les questions de taille de la pierre. Aujourd’hui, on estime que 4% du génome de la population d’origine eurasiatique est constitué de gènes propres à l’homme de Neandertal, ce qui met en avant la théorie selon laquelle ce cousin de l’homme moderne aurait eu des rapports reproductifs avec nos ancêtres.

Homo sapiens sapiens : Homme moderne : (de « sapiens »; savant en latin) L’homme que l’on connait actuellement. Il apparait aux alentours de -200 000 avant notre ère en Afrique, pour se lancer à la conquête de l’Eurasie et ainsi concurrencer l’homme de Neandertal. Il pratique, comme l’homme de Neandertal, la bipédie et possède un cerveau moins large que son concurrent. Homo Sapiens Sapiens est le dernier représentant du genre Homo sur terre.

 Hyménoptères: sont un ordre d’insecte 

 Le documentaire de fiction : est un mélange de mise en scène de fiction et de tournage documentaire, avec des reconstitution et des acteurs.

 Domestication des plantes : long processus qui à lieu au Néolithique, par le quel se font des mutations génétiques, pour que les espèces les plus résistante survive et puisse être planté et recueilli par l’Homme.

 industrie lithique : tout ce qui regroupe le travail sur la pierre pour en confectionner des outils, des armes ou des parures. L’industrie lithique désigne alors toute la série de gestes qui accompagnent ce travail (sélection de la matière, taille, polissage, réemploi).

 industrie osseuse : tout ce qui regroupe le travail sur les matières osseuses (dents, os, bois de rennes, ivoire) pour en confectionner des outils, des armes ou des parures. L’industrie osseuse désigne alors toute la série de gestes qui accompagnent ce travail (sélection de la matière, taille, polissage, réemploi)

Le regard d’auteur : est sa représentation du réel, son point de vue de cinéaste.

Main positive : traces volontaires laissée par l’action de plaquer une main trempée dans des pigments mouillés ou de la peinture sur une surface plane. On retrouve de nombreux exemples de mains positives en contexte d’art rupestre.

 Montage : c’est le fait de faire une sélection et un assemblage d’images

 Paléolithique : (« âge ancien de la pierre » en grec ancien) période conventionnellement définie comme allant de – 3 millions d’années à – 12 000 ans avant notre ère, destinée à recouvrir ainsi toutes les périodes préhistoriques incluant le genre Homo.

 Paléontologue : spécialiste des formes du vivant du passé agréé par une université.

Pléistocène: période géologique allant de – 2,6 millions d’années à – 12 000 ans avant notre ère, couvrant ainsi le Paléolithique. Le pléistocène laisse place à l’Holocène, notre période géologique (voir à l’Anthropocène, le débat n’est pas encore tranché).

 Propulseur : outils permettant de tirer avec une sagaie plus loin et avec plus de force. Outil qui est apparue ? et qui continue à exister chez les chasseurs cueilleurs nomades du monde.

 Réalisateur : c’est celui qui réalise le film. Souvent auteur et réalisateur sont la même personne, pour que le film soit fidèle aux idées de l’auteur.

 Série B : La série B est un genre du cinéma typiquement hollywoodien. C’est des film à petit budget qui utilise les décores du cinéma de série A (les film à grand budget).

 Super héro : terme désignant tout personnage supplantant le héros moderne traditionnel en ayant des pouvoirs particuliers qui le distinguent du reste de la population. Le super héros se doit de protéger cette population contre des forces obscures et malfaisantes grâce à ses super pouvoirs.

 Scénario : terme employé pour le long métrage. C’est une suite de scènes anticipées écrites de façon détaillée.

 l’Oligocène : période allant de – 40 millions d’années à – 23 millions d’années avant notre ère, définie par le fait que les mammifères sont présents mais ne se développent et ne se diversifient que très peu. La période aurait commencée avec une extinction massive des espèces présentes sur terre pour des raisons encore mal expliquées.

Orronrin : nom donné à un hominidé âgé d’environ 6 millions d’années, retrouvé au Kenya, qui aurait été le premier des hominidés bipèdes (il a aujourd’hui été détrôné par Toumaï).

 voix off : voix narrative, où le narrateur peut être connu ou non, qui vient se calquer sur les scènes d’un film pour en décrire le contenu ou rajouter des éléments qui n’apparaissent pas à l’écran.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s